Rencontre : Monique Wittig par Émilie Notéris

Le mercredi 12 octobre - 18h30

Émilie Notéris présente son livre Wittig publié aux Éditions Les pérégrines (10/2022).

Rencontre animée par Adèle Cassigneul.

Figure majeure de la scène féministe française des années 1970, Monique Wittig (1935-2003) a été une des initiatrices du dépôt de gerbe à la femme du soldat inconnu et fait partie en 1971 des signataires du Manifeste des 343 pour le droit à l’avortement. Mais c’est surtout à l’écrivaine (L’Opoponax, prix Médicis, Les Guérillères, Le Corps lesbien...) qu’Émilie Notéris s’intéresse, abolissant les séparations arbitraires entre intime et public, mais aussi entre registres d’écriture, littérature contre théorie, puisque Wittig pratiquait les deux, en une correspondance et un tressage politique resserré. L’empreinte qu’elle a laissée dans la psyché féministe, lesbienne et queer française se fait de nouveau entendre aujourd’hui. Nous n’en avons pas fini avec Wittig, cela ne fait que (re)commencer.

Émilie Notéris est une travailleuse du texte. Elle a préfacé les anarchistes Voltairine de Cleyre et Emma Goldman (Femmes et anarchistes, 2014) et traduit des écoféministes (Reclaim!, 2016 ; Manifeste xénoféministe), ainsi que les militantes féministes Sarah Schulman (La gentrification des esprits, 2018) et Shulamith Firestone (Zones mortes, 2020). Elle a publié en 2020 Macronique, les choses qui n’existent pas existent quand même (Cambourakis, coll. « Sorcières ») et Alma Matériau (Paraguay).

Pour accompagner cet évènement

En poursuivant la navigation sur le site, vous acceptez le dépôt de cookies et autres tags pour vous proposer des services et offres adaptés, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux, permettre la personnalisation du contenu du site et analyser l’audience du site internet. Aucunes informations ne sera partagée avec des partenaires de Librairie Floury Frères.